https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hprofile-xtp1/v/t1.0-1/c0.0.160.160/p160x160/1896976_1847896562101266_5913176916311245960_n.png?oh=2c6283165cb9eeb907f23b6568bc0c62&oe=56A4B2E9 VIVANTTEXTE Bienvenue sur :
vivantexte.wifeo.com
Athlos I. 
EXPLOSION ou LA COURSE QUI TUE
 
Athlos II.
IMPULSION ou LE LONG SAUT
 
Athlos III.
EXPULSION ou REVE DE FORCE
 
Athlos IV.
ELEVATION ou LA HAUTEUR DE MES AMBITIONS
 
Athlos V.
EXACTION ou LE VOYAGE AU BOUT DE SOI-MÊME
Athlos VI.
APPREHENSION ou LA COURSE D’OBSTACLES
 
Athlos VII.
ROTATION ou LE PETIT TOUR SUR SOI-MÊME
 
Athlos VIII.
PROPULSION ou RÊVE DE LUNE
 
Athlos IX.
EXALTATION ou LE RETOUR AUX SOURCES
 
Athlos X.
SACRALISATION ou LE QUINZE-SANG


2ème journée
Le jour s’est levé
Identique à la veille
Les conquérants de l’inutile
Ont alors ré enfourché
Leur cheval de bataille
 

Athlos VIAPPREHENSION ou LA COURSE D'OBSTACLES

La nuit avait été dure
Et le jour s’annonçait encore plus périlleux
 
A vrai dire
Je n’avais pas très bien dormi
Le souvenir
De ce que j’avais si intensément
Vécu la veille
Etait demeuré
Longtemps ancré
Dans le plus profond de ma chair
De mon âme également
Avant qu’aux abords d’une aube naissante
Je ne parvienne à me séparer
De ces chaînes épouvantables
 
Mais il fallait que je réagisse
Car j’avais devant moi
Planté comme un décor d’Hollywood
Une forêt d’obstacles
Erigée et provocante
Comme une symbolique du décathlon lui-même
Avec ses dix épreuves
 
Vite
Car j’étais dans la position

...

http://www.vivantexte.fr/documents/110h.pdf

Athlos VIIROTATION ou LE PETIT TOUR SUR SOI MÊME

L’aire était lisse
Et avenante
Dénuée de toute aspérité
Identique à la surface d’un miroir
 
Je suis entré dans le cercle
Comme attiré par cette ambiance
Si particulière
Avec l’espoir secret
D’opérer en son centre
Comme sur soi-même
La plus complète des réflexions
 
L’air était sec
Et agréable
Sans aucune trace
D’humidité
Comme un soleil
 
J’ai tourné dans le cercle
 Comme un homme
Qui se cherchant
Tenterait de surprendre son ombre
Avec l’ambition à peine avouée
De pouvoir exprimer
Dans un simple lâcher de soucoupe
Toute la force potentielle
Qui siège en son sein
 
Quand j’ai expulsé dans l’espace
L’objet de ma propre rotation
Le temps d’un envol
Puis d’une chute
J’ai très vite réalisé
A quel point
La dimension de tout être humain
Et du projet qu’il ambitionne
Ne peut être considéré
Autrement
Que comme le reflet
De l’énergie propre
Que chacun d’entre-nous
Est susceptible de déployer
A partir de son siège
En son centre
Très près de sa gravité
 
Jusqu’à ce que l’objet
Ne vous appartienne plus vraiment
Jusqu’à ce qu’il vous ait dépassé
 
 
Comme l’enfant devenu adulte

Athlos VIIIPROPULSION ou RÊVE DE LUNE

Et l’homme qui rêvait à la lune
Mais se savait si limité
Inventa un moyen de s’y projeter
 
Tel Don Quichotte
A l’assaut de moulins à vent
Emergeant
Tels des chimères
Je me suis élancé
Perche en main
Comme pour vaincre
Les apparences
Se surpasser
Ou passer de l’autre côté
Afin de se convaincre
De la réalité des choses
Se situer vis-à-vis d’elles
Ou mieux saisir
La véritable profondeur
D’un monde
Qui n’a de cesse
De vous limiter
 
A peine confronté à ce mur
Le mien
Si sûrement construit
J’ai tenté
Sans présentation véritable

...

http://www.vivantexte.fr/documents/la-perche.pdf

Athlos IXEXALTATION ou LE RETOUR AUX SOURCES

Moi
Lampis de Laconie
Pentathlète des temps modernes
Au nom ancestral
Me reviennent inexorablement
A l’heure de cette épreuve particulière
Des réminiscences
De ces temps aujourd’hui révolus
Ou la Grèce antique
Savait apprécier à sa juste valeur
Le geste noble du lanceur de javelot
Non pour la mort
Qu’une lance eut pu occasionner
Mais bien plus
Vibrait à l’unisson
Comme un même être
Au regard du lancer le plus fabuleux
Du plus valeureux d’entre-nous
L’esclave noir Scipius
 
J’ai saisi la lance
Que j’ai arraché du sol
A la manière des guerriers antiques
Par sa hampe
La pointe devant
Je l’ai promenée
Dos au lancer
Me positionner en bout de piste
Avec en filigrane
...


http://www.vivantexte.fr/documents/javelot.pdf
 

Athlos XSACRALISATION ou LE QUINZE SANG

Loin des chevaux de course
L’instant des percherons
Au courage exemplaire
 
Sans contexte
L’instant le plus émouvant
Le plus paradoxal
Celui qui sacralise
En définitive
L’athlète complet
Au travers
D’une seule épreuve
La dernière
Qui se vit
Comme un chemin de croix
Mais un instant
Oh combien magique
Durant laquelle
L’athlète
Qui n’est plus qu’un homme
Approche véritablement la perfection
Devient en quelque sorte
Un combattant de l’absolu
En quête d’un Tout
Le tout d’une Quête
Rejoint au travers
D’une ultime course
...


http://www.vivantexte.fr/documents/1500m.pdf
 
 
 



Créer un site
Créer un site